Résumé

Victor, l’héritier de la dynastie des Rocheville, prenait, depuis tout petit, les paroles de sa grand-mère pour les élucubrations d’une vieille folle, recluse dans la solitude et ses souvenirs. Mais l’adulte qu’il devient finit par comprendre à quel point Marie de Rocheville avait raison. Il se passe des choses étranges dans cette maison, une chambre maudite, des murs qui parlent, à leur façon, une demeure qui tour à tour protège, accable ou punit. Victor en viendra même à l’interroger souvent, à l’écouter, à observer ses réactions comme pour se rassurer sur la justesse de ses choix.

C’est cette demeure ancestrale, berceau des Rocheville qui, de 1893 à 1968, nous raconte l’histoire d’une famille française sur cinq générations. Une famille ballottée au gré des soubresauts de la grande Histoire, minée par un secret qui n’en finit pas de produire ses haines et ses malédictions, une famille qui, comme tant d’autres, recèle son lot de tendresses inavouables et de haines inextinguibles…

De solidarité en trahison, exposés aux tourments d’une société en pleine mutation et à ceux d’une histoire familiale chargée, les Rocheville parviendrontils à garder Villeblanche et à ancrer leur demeure sur un socle solide, lavé des souillures du passé ? Il faudra à cette famille, deux guerres mondiales, des naissances, des morts, des assassinats, pour lever le secret qui pèse sur Villeblanche et qui s’est noué un soir de 1893 avec le départ précipité de Joseph, le chef du clan Rocheville.

Entre-temps, Victor aura échappé à la ruine mais perdu ses illusions en luttant pour sa famille aux côtés de sa femme Eugénie, tandis que son ami Fabio, maître de chai, épousera Mathilde, une jeune femme étrange dont la liberté et l’indépendance cachent mal sa fragilité, sa dualité. Elle voue aux Rocheville une haine dont on découvrira peu à peu la raison.

L’histoire des Rocheville, c’est aussi celle de la lutte incessante entre des forces antagonistes : les contradictions de Victor et les hésitations de Fabio ; la violence et la duplicité de Charles, le fils de Victor, contre l’humanité et l’esprit d’entreprise d’Antonio, le fils de Fabio ; la haine de l’ancienne domestique Clélia et les manoeuvres de Mathilde contre le parcours ascendant d’Eugénie, la personnalité solaire de Constance, sa fille, et la témérité de la frondeuse Sylvana, fille de Fabio.

Villeblanche, elle-même, qui tente de défendre ses habitants contre les pulsions violentes et dévastatrices d’un hôte dont elle attend qu’on veuille bien la débarrasser.

Que veut Clélia ?
Loulou réussira-t-elle à protéger Victor ?
Eugénie trouvera-t-elle sa place dans le domaine ?
Que cherche Mathilde ?
Qui est vraiment Fabio ?
Victor percera-t-il le mystère de Villeblanche ?

La Maison des Rocheville, c’est enfin le parcours d’une famille française, ni pire
ni meilleure qu’une autre, confrontée aux vicissitudes et aux tourments de 70
ans d’histoire, et qui tente coûte que coûte de rester debout.

Au prix du meilleur… comme du pire.

Partager